Philippe Ligron s'en va et l'Alimentarium se renouvelle

Isabelle Buesser-Waser – 17 novembre 2022
Après plus de 6 ans, Philippe Ligron quitte l'Alimentarium afin de consacrer plus de temps à ses autres activités et concrétiser tous les projets qu’il a encore en tête. D'autre part, le musée se renouvelle pour se recentrer sur sa vocation première et sa mission fondamentale: inviter chacun et chacune à réfléchir, à apprendre et à échanger autour de l’alimentation et de la nutrition, avec en toile de fond la durabilité et d’inclusivité.

Départ de Philippe Ligron

Après plus de 6 ans au service de l’Alimentarium, Philippe Ligron (56 ans), Responsable des ateliers culinaires du musée, a annoncé son départ afin de consacrer plus de temps à ses autres activités – entre la restauration, la production de saucisson et le théâtre – et concrétiser les projets qu’il a encore en tête. «Après ces 6 années riches et intenses, depuis la réouverture du musée en 2016 en passant le Covid, le temps est venu pour moi de relever à présent de nouveaux défis dans ce magnifique domaine qu’est la gastronomie», indique-t-il.

L’Alimentarium renouvelle ses activités en 2023 

En 2023, l’Alimentarium prévoit une refonte de ses espaces d’expositions, un réaménagement de son jardin ainsi qu’une adaptation de l’ensemble de ses activités. L’objectif de ce renouvellement est d’offrir une expérience unique, engageante, accessible et vivante pour tous ses publics, dans un souci de durabilité et d’inclusivité.

«A l’ère de l’anthropocène, alors que le climat et l’environnement voient leur dérèglement s’accélérer, l’accès à une nourriture de qualité en quantité suffisante est plus que jamais un enjeu global qui concerne toutes les populations du monde. Idéalement situé à proximité d’une multitude d’acteurs de l’alimentation et de la nutrition, l’Alimentarium a l’opportunité de devenir un lieu d’excellence, où le public le plus large peut venir avec ses questionnements les plus divers. L’Alimentarium veut également être un lieu de rencontre, d’échange et de réflexion sur la durabilité de l’alimentation dans tous ses aspects», explique Boris Wastiau, Directeur de l’Alimentarium. 

Des espaces repensés pour mieux répondre aux attentes des publics

Avec la volonté de s’adapter à l’évolution de l’attente des publics et afin de se concentrer sur sa mission fondamentale, le musée choisit de réaménager certains de ses espaces et de repenser ses activités.

La cuisine, située au rez-de-chaussée, reprendra sa fonction première d’espace de démonstrations. En 2023, l'activité du restaurant self-service telle qu'elle existe depuis 2016 aura cessé, afin de proposer des expériences culinaires originales et engageantes faisant partie intégrante de la visite du musée. La gamme d’ateliers culinaires existante sera étoffée pour proposer un choix plus large et mieux adapté à la demande. Des dégustations y seront régulièrement proposées ainsi que de nombreux événements, aussi bien publics que privés. 

Une partie du deuxième étage du musée, qui avait renoué avec les expositions temporaires en 2020, se muera en un lieu de vie et de rencontres, dans lequel le public pourra échanger et partager avec différents spécialistes de l’alimentation et de la nutrition – expert·es, consommateur·trices, producteur·trices ou encore travaillant dans les food techs –, sans toutefois que les objets de la collection en soient absents. Autant de rendez-vous enrichissants qui donneront une nouvelle dynamique dans le musée et qui permettront également de répondre aux nombreuses questions du public sur les enjeux liés à l’alimentation d’aujourd’hui et de demain. 

Ces espaces permettront également d’accueillir de nombreuses activités pour le jeune public et les familles. Sous l’égide de Yamy, petite mascotte gourmande, chaque moment phare de l’année sera ponctué par un rendez-vous au musée. De la classique chasse aux œufs au « bricobrunch » de la Fête des Mères, des confiseries d’Halloween aux fontaines de chocolat de Noël, l’Alimentarium se veut l’hôte de toutes les fêtes de famille et réserve à ses visiteur·euses un programme haut en couleurs. Une palette d’animations invitera petit·es et grand·es à explorer l’alimentation sous toutes ses facettes.

Cette réorientation s’inscrit dans la continuité d’une politique muséale qui, année après année, cherche à renouveler continuellement les activités culturelles et éducatives de l'Alimentarium.

Un Escape Game qui invite à imaginer notre alimentation de demain sera l’une des nouveautés.

AL2049, c’est le nom du nouveau jeu développé par l’Alimentarium, en collaboration avec des chercheur·euses du laboratoire d'innovation pédagogique de l’université de Genève. Prolongeant l’exposition temporaire FOOD2049, cet Escape Game se joue seul·e, à plusieurs ou en équipes, sur une tablette dédiée au musée, ou en ligne. Inspiré de la science-fiction, il projette les joueur·euses dans un Alimentarium du futur à l’ambiance sombre.