Restauration

Après deux étoiles, un virage bistronomique

Romain Wanner – 05 avril 2017
Il n’est pas le seul à avoir quitté la pression des classements pour cuisiner par plaisir. Aujourd’hui, de plus en plus de grands chefs, arrivés à un âge où ils n’ont plus rien à prouver, prennent un virage à 180 degrés et quittent la cuisine gastronomique pour retourner à plus de simplicité. Dans son cas, Claude Legras, doublement étoilé dans son restaurant Le Floris, à Anières, près de Genève, a réalisé ce changement très récemment pour se réorienter, justement, dans la bistronomie. Le Meilleur Ouvrier de France, qui a rouvert son restaurant en janvier avec une ambiance bien plus décontractée et avec moins de personnel, nous donne ses impressions de la tendance bistronomique.