Infos
Restauration
Hôtellerie
Tourisme

Les touristes sont là, mais pas les employés

Caroline Goldschmid – 07 janvier 2022
En décembre, l’hôtellerie suisse a atteint 90% du niveau des nuitées enregistré en 2019, selon Suisse Tourisme. A présent, c’est le personnel, touché en masse par le variant Omicron, qui manque à l’appel.

«Les hôtes européens sont de retour. Les mesures de protection ont une fois de plus fait leurs preuves», estime Josef Russi, de l’hôtel La Cruna à Sedrun (GR). Dans l’Oberland bernois, on se réjouit également: «Les chambres les plus chères sont parties en premier, nous accueillons beaucoup de familles. Des hôtes espagnols et scandinaves sont nouveaux chez nous», mentionne Andrea Sprenger, directrice du Golfhotel Les Hauts de Gstaad. Dans un communiqué daté du 4 janvier, Suisse Tourisme (ST) fait état d’une clientèle suisse fidèle nombreuse et du retour de touristes allemands, français, anglais et de toute l’Europe. Ce qui a permis aux hébergements de faire le plein durant les fêtes de Noël et du Nouvel An, en particulier dans les régions de montagne. Les nuitées devraient avoir augmenté de 10 à 15% par rapport à l’hiver précédent, une augmentation qui représente près de 90% du niveau des nuitées atteint en 2019.

Omicron décime le personnel
Mais les réjouissances et l’optimisme n’ont pas duré. Le 7 janvier, près de 150'000 personnes étaient en isolement ou en quarantaine en Suisse, a indiqué la RTS. Parmi les conséquences de cette situation inédite: des hôtels sont contraints de fermer temporairement, faute de personnel. «Afin de remédier à cette situation, presque tous les cantons ont réduit la durée de la quarantaine de dix à sept jours», a informé GastroSuisse le 7 janvier. Qui prend en charge les coûts liés à ces absences? Selon les cas, la prise en charge incombera à la caisse de chômage (réduction de l’horaire de travail), à l’APG (GastroSocial) ou à l’assurance indemnités journalières; enfin, certaines absences devront malheureusement être supportées par les employeurs eux-mêmes.

Toutes les informations importantes à ce sujet figurent dans notre nouvelle notice Indemnité en cas d’absence pour cause d’isolement ou de quarantaine.

D'autres es informations utiles sur la réduction de l’horaire de travail dans la notice «Réduction de l’horaire de travail: l’essentiel en bref».